Nommer les choses…

05.12.2017

Nommer les choses…

Ce mardi 5 décembre débute le procès relatif au marché public de construction de notre incinérateur de déchets « Uvélia ».

Beaucoup de journalistes titrent ce procès « Procès Intradel ».  Si l’accroche est nécessaire il est utile de préciser que dans ce cas, elle est fausse.

Lorsqu’une agression est perpétrée à l’encontre d’un préposé, c’est bien au procès de l’agresseur que nous assisterons et non à celui du préposé.

Il en va de même ici.  Intradel, dans ce procès, s’est portée partie civile.  En d’autres termes, nous nous considérons du côté des parties lésées.

Il semble donc assez évident que ce n’est pas du procès de l’intercommunale dont il est question mais bien celui de chacun des prévenus.