Give-Box : Comment mettre en place une give-box citoyenne ?

Dans le cadre de ses missions de prévention à la réduction des déchets, Intradel a été mandatée en 2015 par ses communes pour un projet de réseau de libres-échanges avec 58 “Give-box”.

Une give-box est un lieu de libres-échanges, une sorte d’armoire ou étagère où les citoyens peuvent DONNER et PRENDRE gratuitement. La give-box contribuera à donner une deuxième vie à des objets devenus inutiles pour une personne, en faisant plaisir à un passant, dans une volonté de consommer durablement et différemment.

Comment ça marche ?

  • Chacun peut donner un objet dont il n’a plus besoin en bon état de fonctionnement, pour en faire don au lieu de le jeter.
  • Chacun peut prendre, gratuitement et sans obligation de donner en échange.

Que dépose-t-on ?

Les objets devenus inutiles pour vous : les jeux des enfants qui ont grandi, les vêtements que vous ne mettez plus, vos livres déjà lus, votre ancienne vaisselle…

Le concept des GIVE-BOXES au sein du réseau d'Intradel

Les give-boxes qui ont été élaborées par INTRADEL pour le compte des communes participant à l’action ont pour objectif d’amener les citoyens à préférer le réemploi au réflexe trop fréquent de jeter. Ces give-boxes sont destinées à être utilisées par les administrations communales dans les structures de leur choix (maison communale, CPAS, régie de quartier, écoles…).
Une fois livrées, les give-boxes deviennent l’entière propriété de la commune. Les communes en seront pleinement responsables et assureront leur gestion quotidienne (entretien, déplacements…). Afin de s’assurer de la bonne utilisation et de conseiller au mieux les communes, une convention a été rédigée et co-signée entre l’autorité communale et INTRADEL.

Document : Convention de mise à disposition et de bonne utilisation entre Intradel et ses communes

Document : Flyer de présentation des give-boxes d'Intradel

Vous souhaitez installer une give-box dans votre quartier, école, société ?

Vous avez envie de tenter l'aventure du réemploi à travers une give-box ?

  • Vous pouvez, bien sûr, créer votre propre give-box ! Pour vous aider, Intradel vous liste une série d'informations et conseils ci-dessous. Les documents que nous avons utilisé pour mettre en place le réseau sont aussi téléchargeables sur cette page.
  • Vous faites partie de la zone d'Intradel et vous avez votre propre give-box : contactez-vous par email (info@intradel.be - Sujet : GIVE-BOX) et nous vous soutiendrons autant que possible par nos conseils ou l'envoi de documentation. Un partenariat peut être envisagé pour faire partie de notre réseauêtre référencé sur notre site web et/ou utiliser nos visuels gratuitement.
  • Vous faites partie de la zone d'Intradel et vous souhaitez une give-box d'Intradel : contactez-vous par email (info@intradel.be - Sujet : GIVE-BOX) pour connaître les modalités et le prix.

Ci-dessous nous vous proposons une vision du concept, à vous de l'adapter !

La gestion d'une give-box

Voici un petit résumé des termes de la convention au sujet de la give-box. Pour rappel, dans le cas de notre réseau, le matériel est fourni par INTRADEL à la commune qui en est propriétaire. Celle-ci s’engage à promouvoir et respecter les objectifs menés au travers des give-boxes, à savoir :

  • Diminuer la quantité des déchets
  • Encourager le réemploi et prolonger la durée de vie des objets
  • Lutter contre le gaspillage et sensibiliser à la (sur-)consommation
  • Favoriser le don, l’échange et la solidarité entre habitants
  • Participer au renforcement de la cohésion sociale de la commune.
CONSEIL 1

Pour atteindre ces objectifs, l’espace où sera placé la give-box devra être un lieu animé et vivant.

Il est important que les citoyens puissent accéder à la give-box facilement : endroit facile d'accès, de parking, avec des horaires assez larges, bien identifié et où la give-box est bien repérable. Selon le public-cible, on veillera à proposer une zone plus discrète pour les timides/gênés.

Selon votre usage, vous pouvez imaginer limiter l'accès un public restreint. Prenons quelques exemples:

  • dans une école, pour éviter le passage d'inconnus, l'utilisation de la give-box peut être limité aux enseignants, parents, enfants... 
  • dans une entreprise, la give-box peut être réservée aux membres du personnel.
CONSEIL 2

Il est souhaitable (obligatoire dans le cas du réseau d'Intradel) de désigner un gestionnaire exclusif pour chaque give-box et de définir clairement son rôle (voir + bas).

CONSEIL 3

Demandez-vous si vous souhaitez placer la give-box à l'intérieur ou à l'extérieur.

Dans le cas du réseau d'Intradel, la give-box est prévue pour un usage à l'intérieur afin d'éviter tout risque de dépôt sauvage ou de vandalisme. D'autres cas d'utilisation peuvent être testés avec votre give-box citoyenne !

CONSEIL 4

Demandez-vous si vous souhaitez limiter le dépôt à certains objets qui peuvent être problématiques (voir le fonctionnement + bas).

CONSEIL 5

Affichez une charte bien en vue des utilisateurs pour rappeler les règles d'usage. Selon votre public, réfléchissez à faire une charte en images (enfants...).

Document : Charte d'utilisation de la give-box

CONSEIL 6

APPROPRIEZ-VOUS le concept : adaptez votre give-box et ses règles au public que vous ciblez, à l'endroit dont vous disposez et peut-être à l'utilisation spécifique que vous souhaitez ! Aussi, impliquez votre public : construire une give-box simple avec des enfants, de l'esthétique à la charte voire en laissant les enfants la présenter à leurs parents lors d'une petite fête de la récup ; dans un projet de régie de quartier avec plusieurs citoyens ; avec les jeunes de votre entité pour occuper leurs vacances de façon citoyenne...

Le fonctionnement de la GIVE-BOX

  • Toute personne est libre de déposer des objets dans la give-box et/ou d’en emporter gratuitement.
  • Les objets doivent être déposés dans la give-box, pas aux abords !
  • Les objets doivent être propres, en bon état de fonctionnement.
  • Les vêtements non-abîmés, lessivés et pliés sont acceptés dans la give-box, ainsi que les accessoires en bon état (comme ceintures, chapeaux, etc.).
  • Les objets interdits sont : produits de soin entamés ou périmés, nourriture et boissons, animaux (les accessoires pour animaux sont acceptés), médicaments et neuroleptiques, produits dangereux (nocifs, corrosifs, inflammables, coupants, explosifs…), objets à caractère discriminatoires (racistes, homophobes…), matériel pornographique, armes (armes à feu, armes blanches, armes de tir). Chaque commune a peut-être fait le choix de ne pas accepter de vêtements, d’électroménagers ou autres objets. 
  • Il est conseillé que les objets qui n’ont pas trouvés d’acquéreur (« indonnés ») après 1 mois, soient changés de give-box si la commune en possède plusieurs.
  • Il est conseillé que les objets « indonnés » après environ 3 mois, soient enlevés de la give-box et proposés à une entreprise d’aide sociale (CPAS…) ou de seconde main.
  • Prévues pour l’intérieur, elles pourraient exceptionnellement être déplacées et présentées lors de manifestations ou d’évènements d’extérieur

Document : Charte d'utilisation de la give-box.

Le rôle du GESTIONNAIRE

Le rôle est de faire vivre au quotidien la give-box, notamment en :

  • assurant la « bonne administration » de la give-box en utilisant les moyens mis à votre disposition telle que la charte, les dépliants d’informations, l’affichage de l’enseigne…
  • faisant respecter au mieux le règlement d’utilisation et les termes de garantie, veillant à son entretien et la sécurité des usagers, 
  • rangeant régulièrement la give-box de sorte à rendre les objets à donner attractifs, 
  • la mettant en valeur lors d’événements appropriés (brocantes…),
  • gérant les objets. Exemples : déplacer un objet qui reste trop longtemps : peut-être l’objet trouvera-t-il acquéreur dans un autre quartier ! ou si un objet n’intéresse vraiment pas durant plusieurs mois, l’enlever de la give-box et le proposer à d’autres structures (CPAS, magasin de seconde main…), au pire, le jeter dans la filière de traitement appropriée,
  • l’animant. Par exemple : Faire connaître la give-box et son emplacement à travers les canaux de communication de la commune, des affichages…. Surtout en cas de déplacement. Diffuser des photos des objets à donner sur Facebook (de votre commune ou en envoyant les photos à Intradel).

Document : Mode d'emploi remis aux gestionnaires du réseau GIVE-BOX d'Intradel

L'esthétique des give-boxes d'Intradel

INTRADEL a voulu fournir un matériel

  • esthétique et original pour éveiller le respect chez les usagers,
  • modulable et complet pour faciliter autant que possible l’utilisation par les autorités communales et les gestionnaires grâce à un système de vis papillons qui peuvent s'accrocher sur chaque face des alvéoles de la give-box.

incluant :

  • une structure tri-alvéolée : elle sert de penderie avec 5 cintres. La tringle est amovible. Si la commune refuse les vêtements, la tringle peut être remplacée par un filet.
  • 3 alvéoles : dont 2 sont équilibrées d’une planche fixe. Les petites alvéoles peuvent être utilisées seules.
  • 1 alvéole-tiroir munie d’une planche et d’un tiroir sur charriot avec ouverture dans un sens.
  • 1 kit de crochets que vous pourrez fixer à votre convenance afin que les usagers y pendent des sacs à main, par exemple.
  • 1 filet pour les objets légers (nounours…).

et 1 kit de visuels :

  • 1 enseigne « GIVE-BOX » à accrocher de manière visible pour identifier le lieu de la GIVE-BOX.
  • 2 chartes permettant à l’utilisateur de connaître le règlement d’utilisation. Il est obligatoire qu'au moins une charte soit toujours affichée et lisible.
  • 1 panneau d’informations muni avec un plexi pour y glisser les informations de la commune et un porte-brochures.
  • des pictogrammes à coller sur la tranche des alvéoles pour personnaliser l’utilisation des give-boxes et les règles.
  • Deux illustrations simples pour agrémenter l’ensemble. 

* Assurances

Il est vivement conseillé d'indiquer la limite de votre responsabilité sur la charte pour bien informer les utilisateurs et de contacter votre assureur pour vous couvrir au mieux.

Faire vivre les give-boxes, c’est refuser la surconsommation et favoriser l’économie collaborative et l’échange solidaire.